shopping-bag Panier (0)
Articles : 0
Montant : 0.00
Voir le Panier Commander

A l'avant ou à l'arrière de la selle....

A l’avant ou à l’arrière de la selle….

C’est un éternel discours  et bien souvent les  cyclistes   sont perdus et se comparent entre eux ?
Voyons un peu l’historique des positions de cyclistes .
Après Claude Genzling  et le dossier sur la position  ( juillet 1979 ) il y a eu
il y a maintenant une trentaine d’année ( en 1995 )   Armel André .
Il a disposé des moyens de la régie Renault pour développer le concept d’etude posturale ( repris par la suite  et copié par d’autres ).
Le principe était  “en laboratoire” de  faire pédaler un cycliste a une puissance donnée et de vérifier le coût cardiaque de l’effort suivant la position de la selle ..On obtenait ainsi une position ” reculée ”  avec une selle  relativement haute  qui permettait de ” pousser ” sur les pédales et de ” tirer ” sur  les pédales …
Tout ceci est trés bien mais ..il y a un mais ….cette position  reculée  limitait la fréquence de pédalage et le rendement était moyen mais les forces utilisées importantes ce qui permettait de bien avancer ….pour celui qui avait des lombaires de percheron  comme  Bernard Hinault …  ” pousser c’est une force horizontale  et tirer aussi  alors qu’appuyer c’est une force verticale de haut en bas ” .
Cette position développée par Armel    “etait  justifiée  ” par  le coût cardiaque  et il est vrais que  dans un labo cela fonctionnait et que les courbes  de rendement donnaient le meilleur rendement a 60 tr/mn ….Bernard Hinault a eu une grande carrière   parcequ’il était  fort physiquement parlant , ses lombaires c’etait du béton  ..seulement  tout le monde n’est pas Bernard Hinault .
Cette position  en ” arrière ” a été appelée la “position à la française “.
à l’époque les  cadres étaient fabriqués avec des  raccords et donc de fait  le tube horizontal était ” horizontal ” et  il y avait peu de sortie de tige de selle ce qui donnait l’impression que la selle était basse mais en réalité il n’en était rien  avec des chaussures   plates et des pédales cage . ( Hinault pour 1.73m et 83 cm d’entrejambe avait une hauteur de selle de 72.8cm  avec des chaussures plates et des pédales cage ! Seuls les raccords et roulement extérieurs pour la douille et les potences permettaient de réaliser les cadres ..
En Italie et en particulier avec le Dr Zeno Zani ( auteur de Pedalare Bene et de Le Tecnopatie Nel Ciclismo )  la position ( en statique )  partait de la position du genou  manivelle horizontale vers l’avant  et donc de la verticale qui passait par l’axe de la pédale qui devait  se positionner  par rapport à la rotule ( méthode Pruitt – méthode Zani – méthode Kops..La verticale doit passer par la face postérieure de la rotule et la jambe  ne doit pas être tendue.Cela positionnait la selle plus en avant  ce qui dans le cas de Hinault passait le recul de bec de selle de 75mm a 50mm .
Aujourd’hui, on sait que  pour obtenir de la puissance il est nécessaire de tourner les jambes car de la force le cycliste en manquera toujours..La preuve en est que les records du monde de l’heure ont tous été battus a 105 tr/mn .
Cette valeur  n’est pas compatible avec une position de selle reculée et la position des coureurs pour les records de l’heure le confirme aisément.
La position ” reculée “va solliciter les lombaires  pour équilibrer les efforts importants alors que lorsque la selle est ” avancée ” les efforts sont moins importants et c’est le poids du cycliste qui équilibre.
les selles reculée  à la française  on n’en rencontre plus et au contraire c’est la position  selles avancées à l’Italienne qui est majoritaire.
Dans le mème type de sujet   beaucoup  ne comprennent pas pourquoi Eddy Mercks cherchait toujours  sa position en selle ..il faut juste revenir dans les années 70/80 et aux selles utilisées et en particulier de la CINELLI UNICANITOR  que  l’on trouve encore ( à ma grande surprise ).


Cette selle était souple et le creux de selle changeait de position avec la chaleur  ce qui imposait au très méticuleux Mercks de  faire avancer ou reculer sa selle pour conserver le mème pédalage.

VB

1 Response

Leave a Reply